Vérification et optimisation des silos

8 Décembre 2020

Maintenant qu’on a évalué comment bien ventiler et sécher le grain de soya, il importe de passer en mode vérification et optimisation des silos et ce, dès la mise en silo. Les méthodes et recommandations sont différentes plus les saisons évoluent. On fait le tour en résumant les bonnes pratiques par saison.

Automne

  • Avant de commencer à ventiler le grain, il est primordial de niveler le haut du silo puisque ça va affecter le mouvement de l’air dans la masse.
  • Pour préparer le grain à passer l’hiver, il est primordial de ventiler en continu (peu importe la méthode de séchage et de ventilation choisie), afin de refroidir la masse de grains dès la mise en silo. 
  • La température du grain de soya doit se tenir entre 0° et 5°C et avoir un taux d’humidité entre 12 et 14 %. Pour atteindre et maintenir ces taux, il faut ventiler par temps sec et frais. 
  • S’assurer que le front de refroidissement a parcouru toute la masse de grains à chaque cycle de ventilation. 

Hiver

  • Aux 3 semaines environ, renouveler l’air à l’intérieur du silo. Le grain est un organisme vivant qui produit des gaz qu’il est recommandé d’aérer.
  • Ventiler avec une température trop froide favorisera la condensation au printemps et n’est donc pas recommandé. Une inspection régulière est de mise afin d’éviter les mauvaises surprises, surtout entre autres après de grandes tempêtes hivernales, particulièrement sur le dessus du silo car les bouches de ventilations jumelées à de grands vents dominants peuvent être une porte d’entrée pour l’infiltration d’eau et de neige. On peut ainsi repérer toute fuite ou et/ou condensation qui pourrait s’en suivre.

Printemps

  • Maintenant que le gel fait place aux températures plus clémentes, il faut continuer d’inspecter fréquemment afin de s’assurer qu’il n’y a pas eu d’infiltration d’eau ou de neige pendant les mois d’hiver.
  • Aux 2 semaines maintenant, renouveler l’air à l’intérieur du silo.
  • Régulièrement et progressivement, ventiler pour réchauffer la masse du grain.
  • Lorsque la température moyenne extérieure est supérieure de 5 à 10°C de celle du grain de soya, ventiler par temps sec. 

Été

  • Même lorsque le soleil vient nous réchauffer, il faut continuer d’inspecter fréquemment.
  • Aux 2 semaines toujours, renouveler l’air à l’intérieur du silo.
  • Lorsque la température moyenne extérieure est supérieure de 10 à 15°C de celle du grain de soya, ventiler par temps sec. 

En appliquant ces méthodes prouvées efficaces pour conserver la qualité du grain tout au long de l’entreposage, on retient que l’inspection fréquente du silo et l’observation de la température du grain de soya restent les meilleurs barèmes auxquels se fier! 

* Notez qu’il y a des systèmes automatisés de ventilation de silos à grains, comme Agrilog. Les projets d’automatisation sont admissible à la subvention en productivité végétale du MAPAQ .

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront la personnalisation des contenus et des publicités, le partage sur les réseaux sociaux et l’analyse de notre trafic. Voir les termes et conditions.