Calculer son coût de production pour augmenter sa rentabilité

14 Décembre 2022

Connaitre votre coût de production permet de mieux comprendre et de mieux gérer votre entreprise, tout en vous aidant dans la prise de vos décisions.

Selon un sondage mené auprès d’agriculteurs canadiens, seulement 65 % des producteurs feraient une analyse de rentabilité. Pourtant, on observe une tendance vers l’endettement, des frais d’intérêts plus élevés et des dépenses souvent supérieures aux revenus.

Les avantages d’effectuer le calcul de vos coûts de production

  • Connaître la limite de vos dépenses pour maintenir une rentabilité
  • Déterminer vos coûts fixes et vérifier s’ils peuvent être réduits
  • Prendre la bonne décision en matière d’achat ou de réparation d’équipements
  • Choisir la bonne option de culture pour une rentabilité maximale 
  • Évaluer les possibilités d’avancement de votre entreprise
  • Comparer votre profitabilité par rapport à d’autres exploitations agricoles
  • Établir un plan de commercialisation du grain plus facilement

Les principaux éléments  

Coûts directs

Dans le cas d’une culture de soya, les coûts directs peuvent varier d’une terre à l’autre selon la variété et les besoins. Par exemple, le prix des semences, de l’engrais et des autres produits de protection de culture (herbicide, insecticide/fongicide).

Coûts variables

Les coûts variables indirects changent selon le niveau de production (les coûts du carburant, de la main-d’œuvre et des services publics). Vous devez établir un coût à l’acre et le répartir équitablement entre les différentes cultures.

Coûts fixes

Les coûts fixessont les dépenses que l’agriculteur doit assumer et qui ne changent pas. Par exemple, les intérêts d’un emprunt sur l’achat d’une terre, les assurances, les impôts fonciers ou les paiements récurrents sur la machinerie.

Pour les exploitations agricoles mixtes comme le soya et le bétail, vous devez répartir les coûts fixes selon le secteur d’activité. Par exemple, le montant des dépenses relié à la machinerie doit être calculé pour deux secteurs, soit celui du soya et du bétail.  

Bénéfice net

Pour calculer le bénéfice net, soustraire les revenus de la totalité des produits d’exploitation, des coûts variables et des coûts fixes.

Prévision

Afin de faire des prédictions pour l’avenir, vous devez faire des prévisions. L’astuce consiste à s’inspirer des chiffres de l’année précédente.

Rentabilité économique entre le soya OGM et le sans OGM

Voici un exemple de comparaison des dépenses reliées aux traitements phytosanitaires de l’OGM et du sans OGM : 

OGM : Utilisation de glyphosate avec un produit résiduel, le coût de ce traitement peut varier entre 30 et 50 $ selon les produits utilisés.

Sans OGM : Utilisation d’un produit pré levée suivis d’un 2e passage en post levé, le prix du traitement peut varier entre 70 et 100 $ selon les produits utilisés.

Observez une différence de 40 à 50 $ entre les traitements de désherbage de ces 2 types de production.

Calculez avec les chiffres de votre ferme, afin de déterminer votre marge nette supplémentaire dans le soya sans OGM.

  • Les coûts de désherbage du soya sans OGM sont plus élevés que ceux du soya OGM, mais cette différence est compensée par une prime en dollars par tonne.

Pour finir, nous vous recommandons d’analyser les coûts de production des 3 à 5 dernières années. Ces calculs vous permettront de déterminer ce qui est rentable et ce qui ne l’est pas sur votre ferme.  

En espérant que vous avez apprécié la lecture de cet article et que les conseils que nous vous y avons fournis vous seront utiles.

Calculer votre coût de production à l’aide du document disponible sur : FAITES LE CALCUL

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront la personnalisation des contenus et des publicités, le partage sur les réseaux sociaux et l’analyse de notre trafic. Voir les termes et conditions.